Transat Jacques Vabre 2017 Départ musclé !

Le Havre, dimanche 5 novembre. C’est en début de matinée que les 74 marins engagés dans cette 13e édition ont quitté les quais du bassin Paul Vatine au Havre. Les derniers au revoirs ont vite laissé place à l’excitation d’un début de course : des concurrents trépignant d’impatience sous le regard de leurs équipes et familles venus les soutenir une dernière fois avant qu’ils ne disparaissent à l’horizon.

Le plan d’eau normand n’a pas bouleversé les premières heures de cette épreuve dont le départ a été lancé comme convenu à 13h35 par 20 nœuds de secteur nord-ouest et une mer hachée.

La flotte des concurrents est composée de 15 Class40, 6 Multi 50, 3 Ultime et 13 IMOCA 60’, dont le monocoque à foils Malizia II – Yacht Club de Monaco. C’est la première fois qu’un bateau monégasque s’élance sur cette grande classique de la course au large. Une initiative que l’on doit à Pierre Casiraghi, vice-président du Y.C.M. qui a décidé de confier la barre à son ami Boris Herrmann, associé au dunkerquois Thomas Ruyant.

TJV17_Start_2058bBD.JPG

Sous la barre des 15 jours

« Malizia II – Yacht Club de Monaco » s’est jeté dans le grand bain avec un objectif de taille « très clairement, nous voulons décrocher un podium. Et si les conditions météo le permettent ce serait génial de franchir la ligne d’arrivée avant le 19 novembre, jour de la fête nationale monégasque » a déclaré ce matin Boris Herrmann au moment de quitter les quais.

« Les deux premiers jours de course vont être très intenses avec l’approche d’un front froid plutôt musclé. On va très vite voir les stratégies de chacun et les forces en présence », expliquait Thomas Ruyant avant le départ.

Les concurrents font désormais cap vers la pointe de la Bretagne avant d’entamer une traversée du golfe de Gascogne. Tous iront toucher de l’étrave les alizées avant d’appréhender le tant redouté pot au noir situé quelques degrés au nord de l’Equateur. Ce parcours transocéanique du Nord au Sud requiert de la part des skippers de grandes qualités tactiques et stratégiques, une bonne formation météo, une excellente condition physique sans oublier une bonne dose de patience.

 

Une course de légende

Elle s’inscrit comme l’un des rendez-vous les plus incontournables du monde la voile et se déroule tous les deux ans. La Transat Jacques Vabre, course en double qui parcourt la célèbre Route du Café entre l’Europe et les Amériques, est née en 1993. Après une première édition en solitaire, la course change de visage et l’esprit « duo » envahit les pontons. Depuis, le tracé a enregistré très peu de modifications si ce n’est pour le choix de la ville d’arrivée. Ce cru 2017 s’arrêtera à Salvador de Bahia sur les côtes brésiliennes après une course de 4.350 milles nautiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s