Faut-il faire soi-même sa gestion immobilière ?

Que vous veniez d’acheter votre premier investissement ou que vous soyez investisseur depuis des années, il est tentant d’envisager de gérer vous-même votre propriété au lieu d’engager un gestionnaire immobilier.

Ceux qui choisissent cette option ont besoin de quelques éléments pour déterminer s’ils sont réellement en mesure de gérer un bien immobilier. Après tout, une propriété mal gérée entraînera un investissement peu performant et des pertes potentielles pour le propriétaire.

La charge de travail dans la gestion immobilière

Il ne faut pas sous-estimer le temps et le travail consacrés à la gestion des biens, car il s’agit après tout d’un travail à plein temps. Il ne s’agit pas seulement de faire entrer un locataire dans la propriété au départ, mais il faut aussi assurer la gestion continue.

Cela peut entraîner un stress considérable, surtout s’il s’ajoute à un travail à plein temps.

L’attachement émotionnel

L’un des principaux avantages de l’embauche d’un gestionnaire immobilier est qu’il n’a aucun attachement émotionnel à la propriété et ne laisse donc pas ses sentiments influencer son comportement, ses conseils ou ses décisions.

En outre, tous les types de personnalité ne sont pas adaptés à la gestion immobilière, ce qui place souvent l’agent ou le propriétaire dans des situations délicates ou difficiles lorsqu’il s’agit de régler des arriérés, de s’occuper de locataires gênants ou de porter des problèmes devant les tribunaux.

Les connaissances juridiques

Si vous devez gérer un bien immobilier, vous devez être conscient de la complexité de la législation relative à la location de biens immobiliers. Il peut s’agir des droits et responsabilités du locataire et du propriétaire, des personnes responsables des dommages causés à la propriété, etc…

Mais cela peut aussi concerner la rapidité avec laquelle vous devez traiter les demandes et les réparations, ou ce qu’il faut si un locataire veut rompre le bail de manière anticipée.

Certains locataires peuvent profiter des connaissances juridiques limitées d’un propriétaire qui gère lui-même son bien, et demander une indemnisation si les choses ne sont pas gérées dans les règles.

La paperasse

Lorsqu’un agent gère vos biens, il prépare pour vous tous les documents nécessaires, parfois compliqués. Ces documents peuvent être difficiles à comprendre et à remplir par vous-même si vous n’avez pas de formation en gestion immobilière ou en droit de la location.

Il s’agit de documents tels que le contrat de location ou le bail, un rapport d’état des lieux et des formulaires de demande de réparation, que l’agent aura à portée de main.

La perception des loyers

Les gestionnaires immobiliers ont accès à des systèmes de paiement sophistiqués et professionnels utilisant le dépôt direct qui permettent de s’assurer que les loyers sont perçus à temps, à chaque fois.

C’est beaucoup plus difficile à organiser en tant que propriétaire. Vous devez donc réfléchir soigneusement à la manière dont cela fonctionnera pour vous et le locataire, de manière pratique et conforme à la loi.

La recherche du bon locataire

Le travail nécessaire pour faire entrer un locataire dans une propriété est une chose que les propriétaires ne comprennent peut-être pas tout à fait s’ils ont déjà fait appel à un gestionnaire immobilier dans le passé.

Le propriétaire devra d’abord faire de la publicité pour trouver le locataire approprié. L’accès aux principaux portails immobiliers est souvent limité aux agents agréés, ce qui signifie que les propriétaires qui gèrent eux-mêmes leur bien sont généralement laissés à la publicité sur un marché beaucoup plus restreint, ce qui réduit le nombre de locataires potentiels.

Ensuite, ils doivent trier les candidatures et les demandes de renseignements et sélectionner les candidats potentiels. Les gestionnaires immobiliers disposent généralement d’une base de données permettant de recouper tous les candidats. Les propriétaires devront donc trouver la meilleure façon de sélectionner les candidats et vérifier les références.

Les inspections

Si vous allez gérer votre propriété vous-même, vous devrez veiller à l’inspecter régulièrement pour vous assurer qu’elle est bien entretenue et vérifier si des réparations sont nécessaires.

Toutefois, ce n’est pas parce que vous êtes le propriétaire que vous pouvez vous présenter avec votre clé à tout moment. Il existe des règles strictes concernant le nombre d’inspections annuelles d’un bien immobilier et la procédure à suivre lors de ces inspections

L’évaluation des loyers

La fixation du loyer de votre propriété n’est pas simplement une question de montant que vous souhaitez recevoir chaque mois. Pour déterminer le loyer, vous devez d’abord vous baser sur les valeurs marchandes générales de propriétés similaires dans la région ainsi que sur les conditions du marché, qui peuvent être difficiles à évaluer avec précision si vous n’y êtes pas habitué jour après jour.

En ce qui concerne l’évaluation du loyer et la modification de son montant, il faut s’en tenir aux conditions du marché et aux termes du contrat de bail. Pour connaître le montant exact du loyer à percevoir, vous devrez être constamment au courant de ce qui se passe sur le marché et dans votre région.