Comment savoir si un locataire est bon ou mauvais ?

Tout propriétaire veut avoir un bon locataire. Un investissement locatif est après tout l’un des biens les plus précieux. Que vous envisagiez de gérer vous-même la location ou que vous ayez un agent qui s’en occupe pour vous, en tant que propriétaire, vous devez couvrir vos arrières pour vous assurer que votre locataire soit une bonne personne, responsable et honnête. Aucun propriétaire ne veut avoir de problèmes avec ses locataires, et le processus de recherche d’un bon locataire commence par l’entretien. Vous devez être conscient de certains traits de personnalité et de certains commentaires. Vous devez, ainsi, vérifier certains signes qui pourraient vous aider à distinguer le bon du mauvais et trouver le locataire idéal sans trop de difficultés.

Vérifier l’historique du locataire

Un agent immobilier a sa propre procédure de sélection, mais si vous le faites vous-même, c’est là que le contrôle approfondi devient important. Vous ne pouvez pas croire à un locataire sur parole et ne pas vérifier parce qu’elle vous semble bonne sur le papier. Vous risquerez de vous exposer à un désastre. Vous devez suivre l’historique du locataire auprès de son agent immobilier.

Vérifier son revenu

Vous devez vous assurer que le locataire peut se permettre de payer le logement. Son revenu hebdomadaire couvrira-t-il le coût du loyer ainsi que le coût de sa vie et d’autres dépenses ? En règle générale, le loyer devrait représenter environ 30 % du revenu net d’une personne. Tout montant supérieur peut entraîner un stress et peut augmenter les risques d’arriérés.

Vérifier ses anciennes locations

Si une personne a eu trois adresses ou plus au cours des cinq dernières années, vous devez l’éviter ou du moins examiner attentivement sa demande. Si certaines circonstances et situations personnelles ont pu justifier les déménagements, un locataire qui ne reste pas longtemps dans les parages peut entraver vos bénéfices, car vous devez faire plus de publicité pour attirer un nouveau locataire.

Vérifier ses dettes

Si un locataire est très endetté cela peut poser un problème. En effet, le paiement du loyer à temps n’est peut-être pas sa priorité. Une vérification de la solvabilité est également un excellent indicateur de la qualité du locataire.

Voir s’il marchande trop

Croyez-le ou non, cela arrive bien trop souvent. La plupart des logements à louer sont conformes aux tarifs en vigueur, de sorte qu’il y a rarement une marge de négociation. Il n’y a pas de problème si quelqu’un essaie de marchander au dernier moment, mais lorsqu’il le fait sans relâche, c’est souvent un avertissement. L’impatience ou l’insistance doivent être signalées.

Méfiez-vous des locataires potentiels qui vous racontent des histoires à dormir debout et vous poussent à les laisser emménager immédiatement, car ils peuvent essayer de vous faire accélérer le traitement de leur demande et passer à côté de quelque chose qu’ils essaient de cacher. Un bon locataire sait qu’il y a une procédure à suivre, et il attendra son tour.

Vérifier s’il a été expulsé de son ancien bail

Si vous tombez sur un avis d’expulsion, cela peut certainement déclencher un grand drapeau rouge. S’il a rompu un bail, il peut en rompre un autre. La recherche effectuée par votre agent dans une base de données de location devrait révéler des problèmes évidents, tels que des retards de paiements trop fréquents, des dommages importants et des situations qui ont mal tourné.

Vérifier son emploi

Vous voulez qu’il prouve qu’il a un emploi stable. Ainsi, il faut faire attention au laps de temps entre deux emplois et le demander pourquoi. Il y a très probablement une bonne raison, comme un voyage de longue durée par exemple, mais il est toujours bon de demander.

Vérifier s’il loue pour la première fois

Cela peut être délicat, car il n’aura pas d’historique de location ou de références de location, et il aura probablement vécu chez ses parents jusqu’à ce moment. Vous devez vérifier et revérifier les références personnelles et professionnelles, le crédit et le débit, et si aucun autre signal d’alarme n’apparaît, vous pouvez y aller.

Voir s’il est ponctuel

Lorsqu’un locataire se présente avec un retard important à une visite et ne le reconnaît même pas ou ne fournit pas d’excuses ou de raisons, soyez avertis. C’est impoli et non professionnel et cela en dit long sur sa personnalité.

Juger le candidat par son apparence

Si vous rencontrez une personne négligente et dont l’hygiène personnelle est médiocre, on peut dire que si elle ne peut pas prendre soin d’elle-même, elle ne prendra certainement pas soin de votre bien. Il est essentiel de savoir que de nombreux locataires mentent sur leur statut de fumeur lors des visites. Mais si vous pouvez sentir l’odeur, vous le saurez systématiquement.

Conclusion

Tout propriétaire souhaite que sa location se déroule sans problème pendant plusieurs années, et que le locataire aime son investissement comme s’il s’agissait du sien. Vous devez éviter les candidats en qui vous avez des soupçons et passer à ceux qui ont fait leurs preuves en matière de stabilité sociale et financière à long terme.