Lancement du Gin parfumé 44°N Comte de Grasse

LANCEMENT DU SPECTACULAIRE ET ELEGANT 44°N – UN GIN INNOVANT ET UNE DEGUSTATION SUBLIMÉE

 

p-1

Découvrez le tout nouveau gin de la distillerie Comte de Grasse lancé le mois dernier. Le gin Grassois est le premier au monde inspiré de parfum. Il est non seulement composé d’ingrédients à l’origine utilisés pour la création d’une fragrance (22 ingrédients dont la rose centifolia, le jasmin, mimosa, lavande…), mais il est aussi créé avec les mêmes techniques d’extractions.

La bouteille, extrêmement esthétique, prend la forme d’un flacon, et représente le climat Méditerranéen de part son bouchon qui représente le soleil et son verre couleur mer !

 

Le gin est disponible sur l’e-shop au prix de 75Euros pour 50cl: https://shop.comtedegrasse.com/

 

Grasse, l’épicentre de la parfumerie mondiale niché sur la Côte d’Azur, a acquis une nouvelle renommée avec le lancement de 44°N, le premier spiritueux phare de Comte de Grasse : créateur de spiritueux innovants exceptionnels. Le gin 44°N, créé à l’aide de techniques d’extraction traditionnelles de la parfumerie combinées à des technologies de distillation modernes, vient remettre en question les idées initiales sur la création d’arômes et le développement durable dans l’industrie des spiritueux de luxe. Le produit est disponible à l’achat en ligne directement de la distillerie au prix de 75 € pour une bouteille de 50cl (44% ABV), frais de port exclu.

Située dans la demeure ancestrale de la Famille Roure, producteurs de matières premières pour parfumeurs depuis 1820, la distillerie bénéficie d’un accès sans précédent à des plantes rares et à un savoir-faire technique pour l’extraction des arômes. Marie-Anne Contamin, Responsable Scientifique et Innovation, introduit pour la première fois dans la distillation du gin une macération par ultrasons, une distillation sous vide et une extraction supercritique au CO2. Le liquide fait preuve alors d’une complexité et d’une délicatesse phénoménale, ainsi qu’une profondeur de saveur longue et raffinée.

Ces méthodes – baptisées procédure de distillation Grasse HYPRX- utilisent beaucoup moins d’énergie et de ressources naturelles que la production d’égrenage traditionnelle pour obtenir l’effet recherché.

Avec son propre microclimat, Grasse est un lieu où des plantes intrigantes poussent librement, bénies par une alliance de soleil et de chaleur constants. Le cade (genévrier oxycedrus), le zeste d’orange amère, l’immortelle, le mimosa, le jasmin, les pétales de centifolia, la lavande et le miel local ne sont que quelques-uns des 20 ingrédients précieux fournis par la communauté locale.

Renouer, groupe coopératif d’économie sociale et solidaire et spécialisé dans la cueillette manuelle, vient ainsi en aide pour la préparation et le séchage. La mission de la coopérative est la réinsertion professionnelle de la communauté locale. La distillerie bénéficie également de l’eau de source la plus pure des Alpes-Maritimes.

Bhagath Reddy, PDG et fondateur de Comte de Grasse, a déclaré : Le terroir n’est pas uniquement le sol sur lequel poussent les plantes, c’est l’environnement dans son intégralité qui permet le développement d’ingrédients raffinés. Ici à Grasse, nous bénéficions non seulement de terres fertiles pour la culture de plantes rares et fascinantes, mais également de personnes extraordinaires au savoir-faire habile qui contribuent à la création de 44°N. Notre ambition commune de travailler ensemble afin de créer des méthodes de production qui serviront au mieux notre environnement local, social et physique, a été un réel succès pour Comte de Grasse.

L’utilisation des pratiques de l’industrie du parfum pour la production de notre gin a permis de créer une saveur incomparable. Au nez, la fraicheur du zeste de citron et du pamplemousse s’allie aux notes iodées de la salicorne. Les nuances boisées du cade rappellent le genévrier. S’ensuit un corps floral délicatement poivré avec des facettes d’orange amère qui s’équilibre avec l’angélique, a ajouté Bhagath.

La base offre des notes épicées chaudes et pimentées avec la rondeur du miel qui se distingue par des notes florales de rose et d’agrumes. Ma recommandation personnelle pour savourer les délices de 44°N est un martini extrêmement sec avec une touche de citron, a conclu Bhagath.

Embouteillé dans un superbe verre Bleu Klein, avec des accents jaunes chatoyants et un coffret de présentation raffiné, le patrimoine provençal du gin est éclatant. Compte tenu de la nature de la production, seules 1 500 bouteilles sont disponibles avant Noël 2018.

Le laboratoire de recherche de l’Université de Nice Sophia Antipolis, qui a soutenu le transfert des connaissances de la parfumerie à la distillation, soutient Comte de Grasse dans ses activités de recherche et développement.

 

p.jpg

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s