Atef Barbouche : Du primeur à l’Élysée

La Ferme de Longchamp d’Atef Barbouche : Du primeur à l’Élysée !

 

Capture d'écran 2018-08-28 09_38_16

 

La Ferme de Longchamp est loin d’être un primeur comme les autres. Depuis 1948, rue de Longchamp, à quelques encablures de la place du Trocadéro, le commerce de fruits et légumes est devenu une affaire à part entière. Atef Barbouche a réinventé les traditionnelles corbeilles de fruits pour les ériger au rang d’œuvre d’art. Les plus grands noms  s’arrachent le savoir-faire atypique de celui qui est aujourd’hui prestataire pour les événements prestigieux comme ceux de l’Élysée.

 

Les corbeilles de fruits de la Ferme de Longchamp sont bien davantage et embrassent l’ambition d’œuvre d’art. Chaque fruit est sculpté et mis en scène pour répondre à un ordre artistique. La Ferme de Longchamp atteint le raffinement là où rien ne semble avoir été inventé depuis des siècles. Avec Atef Barbouche, une pomme devient plus qu’une pomme, elle devient une fleur multicolore, sucrée et acidulée.

Capture d'écran 2018-08-28 09_39_10

À 17 ans, Atef Barbouche rejoint le monde de la pâtisserie parisienne. Pendant près de 3 ans, il va apprendre la maîtrise de la précision. À 20 ans, il choisit finalement de rejoindre l’entreprise familiale pour proposer une vision nouvelle et parfaitement innovante de percevoir les fruits. Rapidement, ses créations gagnent le cœur des passants et celui de son père. L’entreprise se transforme et se répond aux attentes des clients les plus exigeants.

Hassen et Bassem, ses deux frères, ont rejoint l’entreprise familiale qui est une aventure prospère et s’apprête à voguer vers de nouveaux horizons. Les corbeilles de fruits qui représentaient une activité annexe de la maison du temps du père sont maintenant la figure de proue de la maison familiale.

« Mon travail répond avant tout à une envie créatrice. Je souhaite aller au delà des produits tels que nous les connaissons. L’idée est de faire en sorte de magnifier l’apparence au service des saveurs. Il est essentiel qu’elles s’accordent comme le font les orchestres. Il faut que ce soit beau et mis en scène comme les musiciens édulcorent leurs représentations. »

Atef Barbouche, Gérant de la Ferme de Longchamp

Pour Atef Barbouche, chaque fruit est unique. Par sa couleur, sa saveur ou sa texture les fruits recèlent d’autant de bienfaits qu’ils disposent de goûts. Il est essentiel de les mettre en valeur comme le font les sculpteurs, à partir des matières brutes. Tout artiste peintre commence par représenter des fruits en Natures morte et Atef Barbouche rend vie aux fruits.
Par ses créations, l’artiste réveille un peu notre cœur d’enfant.

2 réflexions sur “Atef Barbouche : Du primeur à l’Élysée

  1. « No limit » pour Atef, il est le magicien des fruits, ses créations sont juste sublimes. Demandez-lui une voiture, une guitare, une boîte à bijoux, etc, c’est comme si c’était fait. Atef ne recule devant rien, il aime relever les défis, c’est comme cela qu’il avance et qu’on l’aime.

    J'aime

  2. Je suis à l’instant en train de découvrir Monsieur Atef Barbouche dans un documentaire spécial « kiwi » sur France5, je suis époustouflée par son talent, sa fraîcheur, sa créativité !!!
    Je suis fière de ce monsieur même si je ne le connais pas personnellement …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s