1er Globe Series – Dans le vif du sujet

Monaco, le 4 Juin 2018. Les neuf IMOCA engagés dans les Monaco Globe Series, course en double, sans escale et sans assistance, sont entrés dans le vif du sujet un peu plus de 24 heures après le départ qui a été donné dimanche 3 juin à 13h00 par le S.A.S le Prince Albert II. Organisée par le Yacht Club de Monaco, cette première étape du nouveau championnat du monde IMOCA 2018-2020, s’inscrit comme une épreuve permettant aux concurrents d’engranger un maximum de points en vue d’une sélection pour le Vendée Globe 2020.

IMG_3913_Team_Monin

Sortir la tête du bateau
Annoncée comme sportive et ponctuée de système météos variables, la course offre une panoplie de conditions variées. Après un superbe départ, les concurrents ont englouti les milles jusqu’au sud de la Corse avec pour obligation de rester sur le qui-vive dans le but d’anticiper au mieux les changements de vent. « Après un passage light sur l’ouest de la Corse, les marins ont dû faire face à des conditions très musclées en se rapprochant des Bouches de Bonifacio » précise Guillaume Rottee, directeur de course. 30 nœuds d’ouest attendaient les coureurs sur cette zone délicate « ce qui sous-entend de nombreux changements de voile et donc de la fatigue physique » poursuit-il.

Un sentiment qui se confirme sur l’eau, en témoigne Manuel Cousin, skipper de Groupe Sétin « tout va bien à bord même si nous n’avons pas beaucoup dormi car le vent est capricieux. C’est un peu la loterie sur l’eau ! Une chose est sure, on ne va rien lâcher. » Un enthousiasme également partagé par son co-skipper Alan Roura « va falloir tenir bon pour rester dans le groupe et remonter un max de bateaux. A bord, on est au top avec Manu, l’entente est super. »
(Des témoignages vidéos que les coureurs envoient directement à l’organisation et visibles sur le Facebook du Y.C.M.)

Vive la mixité
La détermination est de mise notamment dans le groupe de tête où deux bateaux se disputent actuellement le rôle de premier de cordée. Ce sont deux équipages mixtes qui mènent le reste de la flotte avec l’art et la manière. Après un départ en tête, Isabelle Joschke (Monin) associée à Alain Gautier, vainqueur du Vendée Globe 1992/1993, navigue dans un mouchoir de poche avec le bateau irlandais Kilcullen Team Ireland mené par Joan Mulloy aux côtés de Thomas Ruyant. Il s’agit ici de la première course en IMOCA pour la jeune navigatrice. De bon augure pour la suite…

Monaco Globe Series
La tactique à bon port
Le passage des Bouches de Bonifacio a donné lieu à des choix tactiques intéressants pour les 9 duos embarqués dans l ’aventure. En effet, cette zone de transition est souvent perturbée ce qui demande à chacun de rester à l’affût. « Certains sont partis un peu plus à l’ouest et donc au large à la sortie de cette zone avant d’entamer la descente vers le sud-Sardaigne » note Guillaume Rottee. « C’est le cas notamment de Bureau Vallée 2, Monin mais aussi Malizia II qui a atteint la vitesse de 19,3 nœuds en choisissant cette option. »
Rappelons que l’équipage monégasque, composé de Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, a pris un départ placé, au coude-à-coude avec SMA de Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet.
Chacun essaie donc de trouver le meilleur compromis possible entre toucher du vent et éviter de faire trop de route pour ne pas se faire distancer par la concurrence. « Nous sommes fatigués parce que les conditions sont très irrégulières. Depuis le départ, nous avons alterné entre des phases de pétole et des phases de vent » explique Fabrice Amedeo, à la barre de Newrest-Art & Fenêtre. « Il y a eu beaucoup de suspense. Nous avons connu une nuit très agitée avec des pluies diluviennes et beaucoup d’orages. »

Team_Kilcullen

Les concurrents font route vers le sud de la Sardaigne poussés par un vent de nord, nord-ouest et comme annoncé ce matin par le directeur de course, Guillaume Rottee, ils ne poursuivront pas vers le Golfe de Mondello. Ils devraient atteindre la prochaine marque de parcours mardi 5 juin à 8h00. A noter que toutes les trente minutes, leur position est communiquée et publiée sur la cartographie de la course.

Classement au dernier relevé du 04/06/2018 à 17h30 :

  1. Monin – Isabelle Joschke / Alain Gautier
  2. Kilcullen Team Ireland – Joan Mulloy / Thomas Ruyant
  3. SMA – Paul Meilhat / Gwénolé Gahinet
  4. Newrest Art & Fenêtres – Fabrice Amedeo / Eric Peron
  5. Bureau Vallée 2 – Louis Burton / Arthur Hubert
  6. Malizia II -Yacht Club de Monaco – Pierre Casiraghi / Boris Herrmann
  7. Groupe Setin – Manuel Cousin / Alan Roura
  8. 4myplanet2 – Alexia Barrier / Pierre Quirogea
  9. Boulogne Billancourt – Stéphane Le Diraison / Stan Maslard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s