Le compte à rebours a commencé pour Malizia II, qui s’alignera au départ de sa première Transat Jacques Vabre

C’est la première fois qu’un bateau monégasque prendra le départ de la Transat Jacques Vabre, le 5 novembre prochain. L’IMOCA 60’ Malizia II – Yacht Club de Monaco, ancien Gitana ayant appartenu à Sébastien Josse, également membre du Y.C.M., et dernier arrivé dans la flotte du Yacht Club de Monaco, sera barré pour l’occasion par Boris Herrmann, co-équipier de Pierre Casiraghi sur le circuit GC32. En raison d’un calendrier chargé, le vice-président du Y.C.M. ne pourra pas être à bord et a décidé de céder sa place au français Thomas Ruyant.

Pierre-Bouras_PBO_3461.jpg

Les couleurs monégasques au départ

En soulignant pour la première fois au départ, le Y.C.M. intensifie sa politique sportive avec pour ambassadeur de choix, Pierre Casiraghi. Présent sur le circuit GC32 Racing Tour durant deux saisons, 3e de la dernière Rolex Fastnet Race en IMOCA 60’ et détenteur du record Monaco-Calvi avec ce même bateau, le vice-président du Y.C.M. s’implique à 100% pour afficher les couleurs monégasques en haut de l’affiche « cela permet de faire rêver la nouvelle génération de régatiers, de leur montrer qu’il est possible d’atteindre ses objectifs, aussi fous soient-ils. Nous nous entrainons régulièrement, nous essayons de nous retrouver (avec l’équipage de Malizia) dès que nous pouvons. Il ne faut jamais passer à côté d’une occasion de progresser ».

Boris Herrmann, multiple fois tourdumondiste à travers des courses prestigieuses, telles que la Barcelona World Race ou le Trophée Jules Verne, naviguera donc en double avec Thomas Ruyant pour ce rendez-vous. Le marin dunkerquois possède déjà un solide bagage en témoigne ses trois « Jacques Vabre » dont une 4e place en 2015 et une participation au dernier Vendée Globe à bord de « Souffle du Nord pour le Projet Imagine ». « On est confiant car nous formons un bon duo avec Boris. Cette année, nous avons enchaîné ensemble de longues navigations comme La Trinité-sur-Mer – Monaco ou Monaco – Lorient. Avant cette Transat Jacques Vabre, nous aurons parcouru plus de 4500 milles à deux. On a une très belle machine entre les mains. Malizia II est un monocoque nouvelle génération très rapide. Au reaching, c’est un bateau qui accélère très fort grâce notamment à ses foils. C’est un voilier qui va à la vitesse du vent tout le temps ! » commente Thomas Ruyant.

Une participation qui – selon Boris Herrmann – n’aurait pas été possible sans le soutien du vice-président du Y.C.M. « Pierre nous fait entièrement confiance car il sait que nous sommes capables de faire un bon résultat sur cette épreuve. C’est essentiel de se savoir soutenu et encouragé lorsque l’on s’apprête à se lancer dans une course comme celle-ci. Je le remercie très sincèrement d’être là, à mes côtés dans mon parcours de marin, et dans mon rêve de Vendée Globe. C’est formidable de pouvoir être épaulé de la sorte ».

Pierre-Bouras_7N4A7798.jpg

Une course qui fait rêver

Créée en 1993, la Transat Jacques Vabre, transatlantique courue en double fait le plein pour sa 13e édition. Trente-neuf équipages répartis en quatre catégories (Class40, MULTI 50, IMOCA et ULTIME) sont attendus au Havre pour y prendre le départ en direction de Salvador de Bahia, sur les côtes brésiliennes. Le départ de cette route du Café sera donné le dimanche 5 novembre à 9h15.

Les 78 marins de 9 nationalités quitteront le bassin Paul Vatine où sont attendus des milliers de spectateurs, avant d’entamer une folle descente de l’Atlantique et notamment une traversée du fameux pot au noir, zone inter tropicale proche de l’Equateur et redoutée des skippers. Au total, ils devront parcourir 4350 milles nautiques, soit plus de 8000 kilomètres.

Dans la catégorie IMOCA, ils seront treize binômes dont Maliza II – Yacht Club de Monaco. Des concurrents dont l’objectif est de succéder à Vincent Riou et Sébastien Col, tenants du titre en 17 jours, 22 minutes et 24 secondes. Pour rappel, le dernier cru, toutes catégories confondues, avait été remporté par le maxi-trimaran Macif mené par François Gabart et Pascal Bidégorry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s