EXPOSITION MARC ALBERGHINA MUSEE JEAN COCTEAU COLLECTION SEVERIN WUNDERMAN du 21 octobre au 20 novembre 2017

Le musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman consacre une exposition à Marc Alberghina, à l’occasion de son prix reçu en tant que lauréat de la biennale de l’UMAM (L’Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne), en 2016.
Quatre pièces majeures composeront le parcours : l’Auto-combustion, Canis Lingua, La Mère et une création inédite faite pour le musée, dont les visiteurs auront la surprise.
L’œuvre de l’artiste se situe dans la mouvance de l’art contemporain international, tout en étant ancrée dans l’art céramique populaire de Vallauris.

Auto-combustion spontanée, 2015 - © Cédric Lambert.jpg

Auto-combustion spontanée, 2015 (détail) – Marc Alberghina
Faïence émaillée, 180 x 180 x 130
Collection Musée de la céramique, Vallauris © Cédric Lambert

Les sujets traités sont graves tels que la mort, la société de consommation et ses pollutions, souvent triviaux et crus, voire irrévérencieux, mais toujours envisagés et produits avec une forte esthétique.

La Mère, 2017  - © Cedric Lambert.jpg

La Mère, 2017 – Marc Alberghina
Faïence émaillée, 220 x 170 cm © Cédric Lambert

Image en titre :
Le Saint-Patron, 2017 – Marc Alberghina
Faïence émaillée et lustre, H. 160 cm ©Photo Cédric Lambert
affiche 2 jpeg.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s