Tout est encore possible pour le GC32 Malizia Marseille One Design, 12-15 octobre 2017

Marseille s’inscrit une nouvelle fois comme cinquième et dernière étape du circuit international des GC32. Au total, ce sont onze catamarans à foils nouvelle génération qui ont participé à la grande majorité des rendez-vous de 2017, dont Malizia, de Pierre Casiraghi. Le bateau monégasque a opéré une superbe saison et enregistré de très belles performances sur différentes régates, manquant même de peu la victoire finale (en raison d’une avarie le dernier jour de course) lors de l’étape corse organisée en septembre dernier.

A hauteur de ses ambitions
En constante progression, Malizia a travaillé ses procédures de départ pour s’imposer aujourd’hui comme un challenger sur les différents rendez-vous. Précis, placé, rapide et en totale maitrise de ses options tactiques et de son placement, le bateau monégasque devra cette fois-ci surveiller de près son tableau arrière puisqu’il occupe la 5e place au classement général provisoire. Une position qui lui permet de rester en lice pour un podium puisque 6 points seulement le séparent des japonais de Mamma Aiuto ! actuellement 3e.

A la barre, Pierre Casiraghi enchaine aujourd’hui les régates avec aisance. Victorieux de sept manches sur les quatorze courues lors de la précédente étape, l’équipage monégasque se positionne comme un adversaire de taille. « Une avarie de dernière minute nous a fait perdre le podium en Corse alors que nous avions 11 points d’avance. Nous comptons bien transformer l’essai lors de cette étape et décrocher un podium car nous en avons réellement les moyens » a confié Pierre Casiraghi à quelques jours du départ.

Realteam de Esteban Garcia semblent en revanche hors de portée. Avec 7 points au total et deux victoires d’étapes sur les quatre d’ores et déjà disputées, l’équipage suisse est bien parti pour succéder àNorauto (powered by Groupama Team France engagé dans l’America’s Cup 2017), qui était barré par Franck Cammas et vainqueur de la précédente édition.

Rendez-vous jeudi 12 octobre, pour le début de la grande finale.

Malizia II au départ de la Transat Jacques Vabre
A la tête de la Team Malizia, Pierre Casiraghi, le vice-président du Y.C.M, a décidé d’engager l’IMOCA 60’ Malizia II – Yacht Club de Monaco au départ de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre. Une décision qui fait suite à une très belle 3e place décrochée en août dernier à l’issue de la Rolex Fastnet Race.
Réputée pour être très exigeante, cette transatlantique en double, organisée tous les deux ans, partira du Havre le 5 novembre 2017, cap sur Salvador de Bahia au Brésil. Boris Herrmann, navigateur émérite et fidèle de la formation Malizia depuis ses débuts, sera engagé dans cette course au large aux côtés de Thomas Ruyant (Pierre Casiraghi n’étant pas disponible pour la courir). Boris et Thomas, qui rêvent tous deux de Vendée Globe, formeront donc l’un des 13 duos en lice en IMOCA.

 » Je tiens à remercier Pierre Casiraghi pour nous offrir cette belle opportunité. Ce sera la première transatlantique en course pour Malizia II. Avec Thomas, nous allons essayer de rivaliser avec une sérieuse concurrence telle que Dick – Elies (Saint-Michel-Virbac), Meilhat – Gahinet (SMA), Lagravière – Peron (Des Voiles et Vous), ou le duo De Pavant – Bestaven (Bastide Otio) », commente avec modestie Boris, qui dispose de l’un des bateaux les plus rapides de la flotte. « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s