LES ARBRES BRÛLÉS, CHÂTEAU DES MARRES : PHILIPPE PASTOR S’ENGAGE.

PASTOR_PhotoChristineCadoni4.jpg
Le Château des Marres présente pour la saison 2017-2018, une installation des sculptures des «Arbres Brûlés» de Philippe PASTOR.
Située le long de la Route des Plages, dans le Golfe de Saint-Tropez, l’installation nous rappelle la fragilité de l’environnement et le danger que représentent des incendies de forêts, dans une région particulièrement sensible.
PHILIPPE PASTOR
Peintre et sculpteur, Philippe Pastor met en scène une vision personnalisée de la Nature, et interprète l’interaction de l’Homme avec son environnement.
PASTOR_PhotoChristineCadoni3.jpg
L’ensemble de son œuvre, créée au plus proche de la nature, reflète son engagement dans la protection de la planète. Pour ses toiles parfois monumentales, l’artiste utilise des matériaux vivants et les transforme en faisant du temps et de son environnement immédiat un allié ; il mélange la terre, les pigments, les minéraux et plantes de toutes sortes, représentant ainsi sa vision de la vie, de la destruction de l’environnement et le
rôle de l’Homme dans la société.
PASTOR_PhotoChristineCadoni1.jpg
Bouleversé par les incendies dans le Sud de la France, il se lance en 2003 dans une série de sculptures, « Les Arbres Brûlés », crées à partir des troncs d’arbres calcinés de la région.
Ces sculptures sont aujourd’hui devenues un symbole de la déforestation et sont exposées à travers le monde, notamment à New-York, à Singapour, ou au siège des Nations Unies à Nairobi. C’est là qu’il réaffirme son engagement pour la nature, par son soutien et sa participation au projet « Plantons pour la Planète, la campagne pour un milliard d’arbres », lancée en 2007 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.
C’est aussi en 2007 que l’artiste crée l’association « Art and Environnement », à travers laquelle il plantera de nombreux arbres. Cette initiative est placée sous le haut patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince
Albert II de Monaco et le Professeur Wangari Maathai, Prix Nobel de la Paix en 2004.
En 2012 le projet des « Arbres Brûlés » soutient le Programme des Nations Unies pour l’Environnement afin de promouvoir l’utilisation des eaux de pluies dans le bassin de la rivière Tana au Kenya.
PASTOR_PhotoChristineCadoni5.jpg
En 2014-2015, Philippe Pastor présente les sculptures des « Arbres Brûlés » à la Gare du Nord et à la Gare Montparnasse, en collaboration avec la Fondation Nicolas Hulot et la SNCF, à l’occasion du 20ème anniversaire du Traité de Kyoto et de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques de 2015 à Paris (COP21). L’artiste s’engage alors dans une campagne de reforestation à Madagascar, aux côtés de la
Fondation Nicolas Hulot.
PASTOR_PhotoChristineCadoni2.jpg
En 2015, il est l’artiste officiel du Pavillon Monaco à l’Exposition Universelle de Milan EXPO2015 où les sculptures des « Arbres Brûlés » sont intégrées à l’architecture extérieure du pavillon de la Principauté. Le thème de l’Exposition – « Nourrir la planète : énergie pour la vie » – est fortement lié aux questions de développement durable et de préservation de l’environnement, qui constituent l’une des préoccupations majeures de
l’artiste.
En 2016, à la suite de son exposition au Pavillon Monaco, les «Arbres Brûlés» s’exposent en Principauté de Monaco, sur l’Esplanade du Grimaldi Forum, à l’entrée du Salon AEF, face à l’exposition «Francis Bacon: Monaco et la Culture française». Pour la saison hivernale, une installation est alors présentée au centre de Megève, dans la cours d’une ancienne ferme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s