Les nuits de Buenos Aires donnent naissance à une musique, une danse, une âme, le Tango.

silencio-tango.jpg

Les nuits des faubourgs de Buenos Aires inventent des pas entrelacés d’illusions et d’espoirs perdus, une voix à la fois douce et envoûtante qui devient parfois rauque en criant la rage et la nostalgie d’un temps passé. Les nuits des faubourgs de Buenos Aires inventent une musique improbable mêlant un savoureux métissage de rythmes indigènes comme le candombe, le lyrisme des violons d’Europe centrale, le sens de la mélodie si particulier des pays d’Europe du Sud, le souffle profond empli de mélancolie aux sursauts syncopés du bandonéon, instrument originaire de Bavière.

Hyperion-x-slide-show.jpg

Les nuits des faubourgs de Buenos Aires enflamment Menton. Laissez-vous happer par l’ivresse et les volutes de cette pensée triste qui se danse. Laissez-vous porter par ces sonorités lointaines et si proches à la fois. Laissez-vous envahir par cette fièvre et cette atmosphère d’un autre temps qui gagnent les rues de la vieille ville. Laissez-vous enivrer par ces pas et ces figures lascives. Laissez-vous séduire par ces gestes de velours et cet « abrazo » chargé d’émotions. Laissez-vous surprendre par ce bonheur éternel d’un instant éphémère…

Bal - Cuarteto Silbando jpg.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s