Vendanges 2016 chez DELAS FRÈRES

capture-decran-2016-10-13-a-17-00-19

Cycle végétatif

On note un début difficile pour cette campagne 2016 avec une couverture nuageuse quasi constante, des températures basses et surtout des pluies fréquentes jusqu’à la fin du mois de juin – 52 averses entre mars et juillet…
Le début avril est marqué par un passage de grêle sur l’Hermitage, qui détruit ou endommage fortement les premières inflorescences sorties sur une partie des 2,6 ha de la parcelle des « Grandes Vignes » située dans notre Domaine des Tourettes.
Quelques dégâts sont également notables sur le végétal des « Bessards » (Hermitage), ainsi que sur la parcelle de Sainte-Epine (en Saint-Joseph), dégâts qui restent sans conséquences majeures. Au niveau de la fleur on constate un décalage de deux à trois semaines comparé à l’année 2015, mais ce qui correspond finalement à une année classique. La première partie de la fleur se fait sous le soleil, alors que la seconde partie est malheureusement touchée par des averses importantes, qui entraîneront des phénomènes de coulure, notamment en Hermitage.

capture-decran-2016-10-13-a-17-18-34

La cadence des traitements est resserrée et, malgré tous les efforts, la pression au niveau du mildiou et plus tardivement de l’oïdium, est importante. C’est à compter de la mi-juin seulement que le soleil fait son apparition et bien qu’il y ait encore quelques averses, les températures élevées et l’ensoleillement permettent d’assécher beaucoup de foyers de maladie.
Au stade de la fermeture de la grappe, on remarque sur la quasi-totalité du vignoble de Crozes-Hermitage, y compris dans nos vignobles du Domaine des Grands Chemins, une sortie de raisins assez généreuse alors que du millerandage – de façon plus ou moins importante selon les parcelles – est observé en Hermitage.
La fin de l’été nous aura permis de rétablir le vignoble dans un parfait état sanitaire et les maturations se sont bien déroulées notamment grâce à une pluie bienfaitrice début septembre.

Les Vendanges

Les Blancs d’abord (comme habituellement)
Les premiers raisins blancs sont rentrés le 14 septembre. Le même jour nous avons pu récolter deux parcelles de Crozes-Hermitage ainsi que notre rare cuvée de Sainte-Epine blanc en Saint-Joseph.
Les premiers tris sur Clos Boucher (Condrieu) sont coupés quant à eux le 15 septembre.
Le Domaine des Tourettes blanc n’est ramassé que le 23 septembre et présente un magnifique équilibre avec un degré d’alcool potentiel de 13,2 et un pH de 3,35.
Les derniers raisins blancs (exposition Est du Clos Boucher) et deux parcelles de Saint-Joseph issus des coteaux les plus septentrionaux de l’Appellation Saint-Joseph clôturent ce millésime en blanc à la date du 29 septembre.
… et arrivent les Rouges !
Parallèlement, les rouges arrivent en cuverie à partir du 21 septembre. Comme à l’habitude une cuve de Cornas ouvre le ban (lieux dits « Les Reynards » et « Champelrose ») suivie des Crozes-Hermitage du Domaine des Grands Chemins.

capture-decran-2016-10-13-a-17-17-49

En raison de la durée de la floraison, les vendanges se sont faites sans précipitation et nous avons eu le loisir d’attendre le meilleur moment pour chaque parcelle. Les concentrations en sucre sont tout à fait conformes à nos habitudes. Les degrés potentiels oscillent entre 12,5° et 13,5°. Les maturités phénoliques sont également au rendez-vous avec une très belle finesse de tanins. Cependant la concentration en matière phénolique (tanins) reste légèrement en deçà de la moyenne. Il nous faut donc adapter nos techniques de vinification avec davantage d’actions extractives (remontages et pigeages plus fréquents et plus intenses), tout en sauvegardant un fruité naturel très pur.
Les raisins d’Hermitage rouge du Domaine des Tourettes furent coupés vendredi 30 septembre sur les lieux-dits « Le Sabot » et la cueillette s’est prolongée dans les premiers jours de la semaine suivante pour « Les Bessards » et « Les Grandes Vignes ». « La Landonne » en Côte-Rôtie fut vendangée le 1er octobre. La fin des vendanges sera le 10 octobre pour nos derniers Cornas (lieu-dit « Saint Pierre »).
En terme de quantité sur Hermitage blanc, nous avoisinons les 30 hl/ha. En Hermitage rouge, la parcelle « Le Sabot » nous a livré 5 275 kg sur un total d’environ 8 000 pieds de vigne ; et, à l’heure où nous rédigeons ce communiqué, nous pouvons dire que ce rendement d’un peu moins de 30 hl/ha donne une idée d’ensemble assez précise sur ce que nous espérons de l’ensemble des quelques 10 hectares de notre Domaine des Tourettes (rouge et blanc).

capture-decran-2016-10-13-a-17-23-29

En Côte-Rôtie, les derniers passages de cueillette ont eu lieu 6 octobre, y compris pour le lieu-dit « La Landonne ».
Pour conclure sur ce millésime 2016, nous pouvons considérer que nous sommes face une année « délicate » sauvée par une arrière-saison exceptionnelle. Millésime « délicat » au regard d’un cycle végétatif compliqué, avec une forte pression mildiou et oïdium. Millésime « délicat » aussi dans la structure tannique des rouges de Syrah.
La météo de septembre et de la première décade d’octobre a néanmoins permis attendre la maturité optimale pour chaque parcelle. C’est pourquoi l’étalement de la cueillette durera plus d’un mois.
Dans le Sud, les Grenaches sont de très belle facture avec cependant quelques rendements qui paraissent incompatibles avec un profil de vin de garde. Les très belles Syrah de la partie gardoise de la Vallée du Rhône constitueront la colonne vertébrale de nos prochains assemblages de la cuvée Saint-Esprit.

Maison DELAS FRERES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s