LES 70 ANS DE L’UMAM A MENTON >ACTE III

Du 22 octobre 2016 au 31 janvier 2017
Galerie d’Art Contemporain du Palais de l’Europe
 
Du 22 octobre 2016 au 12 novembre 2016
Bibliothèque municipale L’Odyssée,
Carte blanche à Béatrice Heyligers, photographe

umam2

A l’occasion des 70 ans de la fondation de l’Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne, une quinzaine d’expositions se sont déroulées sur les pourtours de la Méditerranée, réunissant plus de 150 artistes contemporains. Plus d’une centaine de jeunes créateurs et artistes mondialement reconnus a été exposée à Menton, dans les palais et jardins.
Le troisième volet se déroule au Palais de l’Europe, du 22 octobre 2016 au 31 janvier 2017, à la Galerie d’art contemporain et dans la bibliothèque.
Cette exposition, réalisée conjointement avec l’UMAM et la Ville de Menton, réunira les oeuvres de plus de quarante artistes d’exception. Peintures, photographies, dessins, sculptures, vidéos et installations vous feront découvrir un monde de la création inattendu et exceptionnel. En collaborant avec l’UMAM, la Ville de Menton renoue brillamment avec la tradition d’organiser des manifestations artistiques de haut niveau ; en effet l’UMAM, dès sa fondation par Matisse et Bonnard, avait déjà exposé dans ce même palais les oeuvres de ceux qui sont devenus de grandes références mondiales.

Gageons que les artistes que vous allez découvrir dès le 22 octobre auront le même destin :

Laurence Aëgerther, Marc Alberghina, Cécile Andrieu, Corinne de Battista, Philippe Beaufils, Bernard Bezzina, Ivana Boris, Thomas Bossard, Luca Bray, Matteo Carassale, Anna Chromy, Davide Disca, Gérard Eppelé, Ge Feng, Franta, Patrick Frega, Marc Gaillet, Val Giovanni, Jacques Godard, Gérard Haton-Gauthier, Nicolas Hermann & Gabrielle Laurin, KKF, Miryan Klein, Roland Kraus, Fred Laverne, Gianfranco Meggiato, Carlo Maglitto, Jacqueline Matteoda, Anthony Mirial, Gérald Panighi, Gilbert Pedinielli, Jeanne de Petriconi, Claudie Poinsard, Jonathan Ribeiro, Nicolas Rubinstein, Olivier Schmidt, Victor Soren, Stéphane Steiner, Gérard Taride,  Sabry Tchalgadjieff, Helidou Xhiyha                                                                                                                                                        Galerie d’Art Contemporain du Palais de l’Europe.

 

capture-decran-2016-10-13-a-10-01-10

Un lien historique

Les liens de Menton avec l’art contemporain sont forts et anciens. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Menton, ville meurtrie, travaille à sa reconstruction et tente de relancer son économie touristique mise à mal par tant d’années de conflit. La Biennale Internationale d’Art de Menton fut l’une des grandes amorces de cette reconquête. Lancée en 1951, la Biennale de Menton regroupe pour la première fois les artistes méditerranéens d’art contemporain. Elle demeura, durant ses 30 ans d’existence, un événement majeur dans le monde de l’Art et de la Culture. Ainsi jusqu’en
1980, des artistes sélectionnés parmi les plus prometteurs du moment, purent exposer leurs oeuvres aux côtés de grands Maîtres, Dufy, Rouault, Matisse, Villon, Braque, Picasso, Chagall, Dali, Delvaux, attirant sur la ville le regard averti des grands noms de cette époque ( Les Biennales internationales d’art de Menton, Catalogue, Archives Municipales de Menton). En 2016, Menton renoue ainsi avec l’art contemporain en célébrant les 70 ans de cette belle association.

 

FOCUS :

Franta
Peintre et sculpteur tchèque
dont « la peinture a la force d’une
présence corporelle. L’équivoque
tient à ceci qu’on est tantôt dufranta-fukus
côté des désirs, tantôt du côté
des douleurs. Ou, sans doute, on
est sur les deux versants à la fois.
Les contraires vont ici ensemble,
comme ils vont dans les rapports
passionnels qu’on a avec le corps
d’autrui ». (Marc Le Bot)
« La condition humaine est le
tourment majeur de Franta»,
selon l’expression de Thomas
M. Messer, directeur du musée
Guggenheim de New York, aussi
bien dans les toiles des années
60, marquées par l’obsession du
broyage de l’être dans les rouages de l’organisation technicienne, que dans les oeuvres des années 80-90, suscitées par la rencontre
de l’artiste avec l’Afrique noire. Le peuple Masaïs en particulier, lui a inspiré de très belles variations sur le thème de la présence du corps dans la peinture, sans que soit écartée pour autant une
inquiétude latente ».                                                                                                                                     (Le grand Larousse universel)

Infos plus :
Vernissage samedi 22 octobre 2016 à 11 h
 Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h Sauf les mardis et les jours fériés
Tarif : 3 €

 

Sites web :
Ville de Menton : http://www.menton.fr
UMAM : http://umamfrance.blogspot.fr
UMAM Facebook : https://www.facebook.com/UMAM-1580360368949132/?fref=ts
Pour obtenir des visuels des oeuvres exposées, faites une demande sur umam@orange.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s