Champagne Deutz – Vendanges 2016

Une Nature capricieuse … Des épisodes douloureux … Des Pinots galopants
Une fois encore, l’année culturale en Champagne a suscité de nombreuses inquiétudes. Les espoirs furent déçus pour certains, d’autres eurent le bonheur d’une récolte riche de belles surprises …

capture-decran-2016-10-07-a-12-48-21
Retour sur les saisons
Pour ce qui est du secteur « Marne » où Deutz possède ou obtient la quasi-totalité de ses beaux approvisionnements, l’Hiver doux et sec fait place à un printemps frais et humide. Le débourrement du Printemps est observé autour du 15 avril pour le Chardonnay, du 19 avril pour le Pinot Noir et du 22 avril pour le Pinot Meunier.
L’humidité du 26 avril au soir et les températures négatives le matin du 27 occasionnent quelques dégâts de gel, heureusement très concentrés (bas des coteaux de la Côte des Blancs).
Dès le début du mois de mai les précipitations sont abondantes. La vigilance quotidienne des équipes est nécessaire pour lutter contre les attaques du mildiou. La conscience professionnelle sera récompensée et le mildiou, chez Deutz, restera contenu jusqu’à la fin des vendanges.
Le mois de juin s’inscrit dans la continuité avec des pluies toujours marquées. Au cours des mois de mai et juin, les observations montrent une pluviométrie deux à trois fois supérieure à la normale.
En raison de ces conditions météorologiques difficiles, la vigne accuse un retard de développement de l’ordre d’une dizaine de jours et la pleine fleur est enregistrée selon les secteurs entre le 21 et 24 juin. Elle se déroule dans des conditions de température et d’ensoleillement globalement favorables au regard de ce qui a précédé. Quelques phénomènes de coulure sont cependant visibles, en particulier sur les parcelles les plus hâtives.

capture-decran-2016-10-07-a-12-48-05
L’Eté fait finalement son apparition au mois d’Août. La pluie cesse enfin et les températures grimpent. La maturation des raisins s’opère selon une belle dynamique.
Et alors que la date de la floraison, selon l’axiome proche des « 100 jours de la Fleur à la Cueillette » aurait présagé du 20 septembre, la date du 12 septembre fut finalement retenue par les instances interprofessionnelles ; notamment pour les crus de Pinots qui, de façon sinon mystérieuse, du moins très inhabituelle, ont supplanté les Chardonnays dans une course à la maturité qui ne leur a pris que 85 jours en moyenne ! Du rarement vu !
Chez Deutz, les équipes menées par Patrick Boivin, Directeur du Vignoble et son bras droit Cédric Georget, donnent les premiers coups de sécateur le 17 septembre sur les parcelles d’Aÿ, de Mareuil et de Pierry. Ceci, afin de laisser les raisins mûrir de façon optimale.
Ils ne décident de commencer la cueillette des Chardonnays de la Côte des Blancs que 10 jours plus tard.

capture-decran-2016-10-07-a-12-48-36

Le « cuidage »
Les inquiétudes liées au rendement tout au long du cycle végétatif ne sont finalement pas fondées. Grâce à des conditions météo favorables, les grappes sont belles, très belles ! Et avec ce renfort, le quantitatif augmente (« ça cuide ! »).
Le rendement, fixé à 9 700 kg /ha est finalement souvent dépassé, avec une moyenne chez Deutz de 10 200 kg/ha.
Côté qualité, les vicissitudes de la météo nous avaient fait craindre le pire et pourtant, l’état sanitaire de la récolte est remarquable. L’opération de tri fut limitée.
A la sortie du pressoir, Michel Davesne, le Chef de Caves, et son adjoint, Olivier Bernard, se réjouissent des valeurs des moûts, avec une moyenne de 10,2% vol. pour l’alcool potentiel et 7,7 g/L H2SO4 pour l’acidité.
Des valeurs remarquables sont observées sur les terroirs nobles de la Maison, tant pour les Pinots Noirs (11 % vol. pour la parcelle d’Aÿ « La Côte », ou 10,9 % vol. pour « Meurtet ») que pour les Chardonnays (10,9% % vol.) avec là aussi de belles acidités.
Les années en « 6 »
Toutefois, si les présages se sont révélés plus propices qu’annoncés et que les conditions semblent réunies pour imaginer de belles cuvées, Fabrice Rosset, Président Directeur Général, ne manque pas de rappeler, cette année encore, que seuls les vins décideront lors des dégustations de vins clairs.
Et comme « on » prend son temps chez Deutz, fixons le rendez-vous vers Mars ou Avril … avant de rêver à une « William Deutz 2016 » ou à une « Amour de Deutz 2016 » … Même s’il est vrai que l’on n’aimerait pas faire mentir la réputation des années en « 6 » …

Champagne Deutz – Maison Delas Frères
16, rue Jeanson
51160 AY – France

Tél : +33 (0)3 26 56 94 00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s