Trésors d’épaves : les plus beaux vestiges d’archéologie sous-marine

En 2009, le musée de Préhistoire régionale présentait des trésors archéologiques extraits de la Méditerranée par l’association Anao, l’aventure sous-marine. Cette exposition préfigurait un projet de plus grande envergure et un partenariat durable entre l’Etat, la ville de Menton et les découvreurs : faire du musée le lieu de dépôt et de conservation de vestiges inestimables appartenant à l’Etat et mis au jour par des plongeurs passionnés de la rade de Villefranche à la Corse en passant par le littoral des Alpes-Maritimes et du Var.

 

Trésors archéo des 17e et 18e s

 

Les réserves du musée de Préhistoire régionale s’enrichiront des découvertes fortuites ou d’opérations d’archéologie sous-marine sur des sites répertoriés au long des rives de la Côte d’Azur.

Au delà d’un conservatoire accessible aux chercheurs, le musée présente désormais dans ses espaces d’expositions permanents deux salles dédiées à l’archéologie sous-marine. Pour Anao, cette aventure était un rêve, une mission culturelle, un vœu pieux, l’idéal d’une bande de passionnés qui veulent transmettre le fruit de leurs recherches au plus grand nombre et démocratiser ainsi une discipline encore trop confidentielle et si peu accessible.

 

Amphore africaine du 5e s. ap. J.C.

 

A partir du 18 Juin 2016, le public pourra découvrir des vestiges archéologiques sauvés des profondeurs de la Méditerranée provenant de dizaines d’épaves et de gisements sous-marins, un concentré d’histoires maritimes retraçant naufrages et batailles navales qui ont façonné notre culture méditerranéenne aux multiples racines.

CollageTrésorsd'épaves

 

Ces trésors, issus des fonds marins d’un triangle ayant pour pointes la Riviera , Gênes et la Corse, sont constitués d’amphores et de vaisselle de l’Antiquité grecque et romaine mais pas seulement. Des pièces – provenant pour l’essentiel d’un espace s’étirant de Villefranche-sur-Mer à Menton – datées du Moyen-Âge à la période contemporaine sont également présentées. Verreries de Venise, plats portugais finement décorés, vaisselle de Provence et des Royaumes d’Espagne, de Naples ou de Sicile, bénitier ligure en faïence installé sur le pont des bateaux pour permettre aux marins de se signer, pièves d’Afrique et d’Europe du Nord, bijoux émouvants dans leur modestie ou étonnants dans leur lignes contemporaines, armes anciennes, boulets de canon en pierre, pipes en terre par centaines… sont autant de pièces dites d’archéologie que de témoignages de tranches de vie des marins, marchands, voyageurs et soldats.

 

Affiche Trésors d'épaves

 

Cette exposition est la représentation vivante d’une Histoire s’écrivant encore aujourd’hui, des peuples de Méditerranée qui sillonnent depuis des millénaires les routes de la mer pour commercer, échanger, se confronter parfois avec violence, se rencontrer et se connaître.

Une réflexion sur “Trésors d’épaves : les plus beaux vestiges d’archéologie sous-marine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s